NSA : La branche « Follow the Money » espionnerait les transactions bancaires

Une branche de la NSA aurait accès aux transactions bancaires internationales. L’agence n’espionnerait donc pas que les terminaux…

Edward Snowden a fait beaucoup de bruit et les révélations continueraient à circuler concernant les agissements de la NSA. Cette agence nationale de sécurité américaine espionne les terminaux mobiles ainsi que les datas centers ou encore les communications électroniques. Il faudrait désormais inscrire un nouveau domaine puisque la branche « Follow the Money » espionnerait les transactions bancaires internationales et cela dans le cadre du programme PRISM qui a déjà fait parler de lui il y a quelques semaines. Cette nouvelle branche FTM aurait donc la mission d’alimenter une base de données.
Espionnage des transactions ?

Parmi les 180 millions d’enregistrements observés en 2011, près de 84% proviendraient des transactions bancaires. Ces informations ont été divulguées par l’hebdomadaire allemand qui se serait procuré une copie d’un rapport confidentiel. Le réseau interbancaire SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) serait également concerné par cet espionnage bancaire. Comment la NSA pourrait-elle obtenir ces données ? Il lui suffirait de consulter les SMS qui sont reçus par les consommateurs. Ils sont envoyés par les différents sites marchands pour confirmer par exemple une transaction. L’hebdomadaire révèle que la NSA ciblait également les transactions de Visa. Les informations auraient été enregistrées dans des documents datant de 2010.
BitCoin, Mastercard, Visa

De son côté, Visa a été interrogée par l’hebdomadaire et a précisé que la société n’était pas « au courant d’un quelconque accès non autorisé à notre réseau ». L’entreprise précise également que les seules transmissions d’informations bancaires sont observées uniquement dans une citation à comparaître ou lorsqu’un processus légal le demande. Dans le cas contraire, il n’y aurait aucune révélation de ces données. Toutefois, les sociétés Mastercard et Western Union auraient également été visées par ce programme d’espionnage financier. L’hebdomadaire note que la monnaie BitCoin n’échapperait pas à la situation puisque les informations seraient enregistrées dans une base baptisée Tracfin.

Publicités
par yannick123o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s